Brussels Airport,
07
Août
2020
|
14:11
Europe/Amsterdam

Un demi-million de passagers à Brussels Airport en juillet, -80% par rapport à 2019

120 destinations disponibles au mois d’août / Hausse de près de 10% des volumes cargo

Depuis la reprise des vols non-essentiels le 15 juin dernier, le nombre de passagers accueillis à Brussels Airport a augmenté mais reste toutefois 80% en dessous de juillet 2019. Ainsi, en juillet, pour le premier mois des vacances d’été, 525.000 passagers sont passés par Brussels Airport. Ce résultat reflète l’envie de nombreux belges de partir en vacances à l’étranger mais l’incertitude liée aux changements fréquents de la situation sanitaire dans plusieurs régions européennes. De son côté, le fret, et en particulier le full cargo, poursuit sa progression puisqu’une hausse de +9,9% des volumes de fret aérien a été constatée en juillet.

‘Les chiffres du mois de juillet sont en ligne avec nos prévisions’, explique Arnaud Feist, CEO de Brussels Airport Company. ‘Nous avons, ensemble avec nos partenaires, travaillé dur pour attirer à nouveau les passagers, les informer sur l’offre disponible et les sensibiliser aux différentes mesures sanitaires en vigueur au sein de notre aéroport. Il est important pour nous de leur offrir un large choix de destinations, lié aux possibilités actuelles de voyage, mais aussi de les accueillir dans un aéroport sain et sûr. Les modifications fréquentes des restrictions de voyage liées à la situation sanitaire dans certaines régions ont pesé sur le trafic du mois. Nous constatons également avec satisfaction que les passagers respectent les mesures sanitaires et évitent les comportements à risque.’

Trafic passagers : Un premier mois de vacances satisfaisant

Durant le mois de juillet dernier, conformément aux prévisions établies fin juin, 525.022 passagers ont été accueillis à Brussels Airport, soit une baisse de -80,8% par rapport à juillet 2019. Parmi ceux-ci, 303.222 passagers au départ et 221.800 à l’arrivée, une différence qui s’explique par le fait que les vacanciers ont attendu le début de la saison des vacances pour s’envoler. Le nombre de passagers en transfert a lui baissé de -92,3% mais représente malgré la crise 8% du total des passagers au départ.

Les passagers ont principalement choisi des destinations européennes en raison des restrictions et interdictions de voyage vers les destinations non-européennes. Le nombre de passagers aurait ainsi pu être plus élevé si tous les pays méditerranéens étaient ouverts pour les vacances. Des destinations telles que le Maroc, la Tunisie ou la Turquie, généralement très prisées pour les vacances d’été, sont donc principalement choisies par les passagers qui souhaitent revoir leurs familles (obligation de disposer du passeport du pays en question). Les changements parfois quotidiens sur les fermetures de frontières et les codes couleur ont également un effet négatif sur le nombre de passagers en demande de clarté. A partir de la troisième semaine du mois, on constate une stagnation alors que le mois de juillet avait très bien commencé.

A noter que les compagnies aériennes transportent également beaucoup de fret sur les vols de passagers. Ainsi, Air Canada, United Airlines, Etihad, Qatar Airways, Emirates, Ethiopian et Hainan Airlines sont, dans ce cadre, à nouveau actifs à Brussels Airport et accueillent également les passagers pour des voyages essentiels.

Cargo : Belle hausse du fret aérien et stabilité des volumes totaux transportés

Pour le second mois consécutif, le fret aérien connait une hausse des volumes transportés, soit +9,9% par rapport à juillet 2019. Un résultat bien plus positif que la tendance globale, puisque, à l’échelle mondiale et européenne, le fret aérien continue de baisser, en grande partie en raison de la très forte diminution du belly cargo, soit le cargo à bord d’avions de passagers, qui a en charge 50% des volumes transportés à travers le monde.

Les services express ont connu une hausse de +25,3%, tandis que les volumes full cargo augmentent eux de +89% ! Ces fortes hausses compensent le manque de capacité du fret à bord d’avions de passagers (-72%). Ces vols supplémentaires sont effectués par des avions full cargo modernes mais aussi par des avions passagers convertis pour le transport de fret. Ces opérations supplémentaires sont principalement effectuées durant la journée, ce qui fait que le nombre de vols de nuit à Brussels Airport n’augmente pas.

Si on ajoute le fret camionné (qui baisse de -28,4%), le volume de cargo transporté en juillet à Brussels Airport atteint les 55.729 tonnes, soit une hausse de +0,3% par rapport à la même période l’année dernière.

Vols

Le nombre total de mouvements de vols a diminué de -63,7% en juillet 2020 par rapport à juillet 2019 pour atteindre les 8.201 (contre 22.599 en juillet 2019). Le nombre de vols de passagers a diminué de -74,1% en raison de la crise du coronavirus, tandis que le nombre de vols cargo a augmenté de +42,7%. Le taux d’occupation atteint les 102 passagers/vol. Le taux d’occupation sur le trafic intercontinental reste faible en raison des restrictions de voyage.

120 destinations durant le mois d’août

En ce début août, 120 destinations sont proposées à Brussels Airport par une quarantaine de compagnies aériennes. Il s’agit essentiellement de destinations européennes en raison des restrictions et interdictions de voyage vers les pays non-Schengen. L’Espagne, l’Italie, la Grèce, le Portugal ou encore la France sont les destinations privilégiées. 700 vols sont prévus par semaine au départ de Brussels Airport.