Brussels Airport,
08
Août
2019
|
17:59
Europe/Amsterdam

Plus de 2,7 millions de passagers ont franchi les portes de Brussels Airport en juillet

Un début d’été marqué par des perturbations au système de traitement des bagages

En juillet, Brussels Airport a accueilli plus de 2,7 millions de passagers, ce qui représente une hausse de fréquentation de 2,7% par rapport à juillet 2018, et surtout fait du mois de juillet 2019 le mois le plus fréquenté de l’histoire de Brussels Airport. Le transport de marchandises a fortement diminué de 10,5% par rapport au même mois de l’année dernière.

Bagages

Malheureusement, la première partie de l’été a été marquée par trois incidents dans le système de traitement des bagages, et notamment le 13 juillet suite à un problème informatique. Brussels Airport et ses partenaires ont tout mis en œuvre pour limiter les impacts pour les passagers et envoyer au plus vite les bagages aux passagers concernés. Brussels Airport tient à réitérer ses excuses auprès de ces derniers pour les désagréments subis.

Le système de traitement des bagages est un système très complexe qui traite plus de 18 millions de bagages chaque année, et qui est constamment supervisé et entretenu selon des normes très élevées. Vu ce niveau de complexité très important (le système compte plus de 6.000 moteurs), il n’est hélas pas possible d’atteindre un niveau de fiabilité de 100% mais nos équipes procèdent quotidiennement à des contrôles très poussés pour diminuer les risques d’incidents au minimum.

Le système bagages est régulièrement modernisé d’année en année. De plus, en 2017, un projet majeur de développement ( €100 millions) de ce système a été lancé comprenant l’installation de nouvelles machines de screening bagage de dernière génération au cœur du traitement des bagages ainsi que la construction d’une surface de 10.000 m2 supplémentaires pour optimiser les flux de bagages. Les travaux seront terminés en 2021.

En juillet, 2,25 millions de bagages ont ainsi été traités à Brussels Airport dont 10.000 bagages n’ont malheureusement pas pu être expédiés immédiatement.

Passagers

En juillet, Brussels Airport a accueilli 2.735.470 passagers, ce qui représente une hausse de fréquentation de 2,7% par rapport à juillet 2018, mais aussi le résultat mensuel le plus élevé de l’histoire de l’aéroport. La tendance positive observée en juin s’est donc poursuivie durant le mois de juillet.

Le nombre de passagers locaux a augmenté de 2,5% par rapport à juillet 2019. Le nombre de passagers en transfert a lui augmenté de 4,4% par rapport au même mois de l’année dernière. Cette dernière croissance confirme le rôle important de Brussels Airport en tant que hub au sein du réseau Star Alliance.

Le trafic long-courrier a augmenté de 4% durant le mois de juillet, et ce, notamment grâce aux belles croissances d’Emirates, Ethiopian Airlines et United Airlines.

Pour les vols court-courrier, les plus fortes croissances sont à noter chez Brussels Airlines, Ryanair, TAP Air Portugal, Aeroflot, Lufthansa, SAS, Air Arabia, Finnair, Iberia, Vueling et airBaltic.

Fret

Le transport de marchandises à Brussels Airport a connu une baisse de 10,5%. Cette baisse se constate dans tous les segments et est en grande partie due à l’insécurité économique grandissante, ceci étant confirmé par les statistiques mondiales publiées par IATA.

Le full cargo a connu en juillet 2019 une forte baisse de 20% en comparaison avec le mois de juillet de l’an passé, ceci notamment en raison du départ de certaines compagnies aériennes au début de l’année. De leurs côtés, les services express ont baissé de 4,1%, soit une baisse légèrement moins importante que les derniers mois grâce à une diminution des perturbations au niveau du contrôle aérien.

Le fret à bord de vols de passagers a connu une baisse de 6,4%, tandis que le fret camionné est en forte diminution de 13,5%.

Vols

Le nombre de vols passagers a légèrement augmenté de 1,8% par rapport au mois de juillet de l’année dernière. Le nombre de passagers par vol est passé de 136 passagers à une moyenne de 137 passagers par vol.