Brussels Airport,
08
Janvier
2018
|
17:26
Europe/Amsterdam

Brussels Airport bat trois records absolus en 2017

Au cours de l’année écoulée, Brussels Airport a accueilli 24,8 millions de passagers, un record absolu dans l’histoire de l’aéroport. Le record journalier et le record mensuel absolus sont également tombés l’an dernier, tous deux au mois de juillet. Le transport de fret clôture l’année avec 536.000 tonnes, soit le volume de fret le plus élevé enregistré ces 10 dernières années par Brussels Airport.

Passagers

L’an dernier, Brussels Airport a accueilli 24.783.911 voyageurs. C’est 13,7% de plus qu’en 2016 (21,8 millions de passagers) et 5,6% de plus que lors de la précédente année record de 2015 (23,5 millions de passagers). Tant le nombre de passagers à l’embarquement (+15,0%) que le nombre de passagers en transfert (+9,9%) ont considérablement augmenté par rapport à 2016, ce qui confirme le développement de Brussels Airport en tant que hub.

Ces chiffres positifs s’expliquent par la croissance du réseau de destinations desservies par Brussels Airport, le recours à de plus gros appareils sur différentes liaisons, de meilleurs taux d’occupation et la forte croissance de Brussels Airlines.

En 2017, le réseau intercontinental de Brussels Airport s’est élargi avec de nouvelles liaisons vers Shanghai de Hainan Airlines, vers Bombay de Brussels Airlines, le retour de la liaison vers Atlanta de Delta Air Lines et vers Téhéran de Qeshm Air. La nouvelle compagnie aérienne Rwandair a également mis en place une liaison vers Kigali. Les liaisons longs courriers ont reçu plus de capacité l’an dernier, notamment avec les vols vers Dubaï d’Emirates 2 fois par jour et vers Bangkok de Thai Airways International, désormais 5 fois par semaine.

Les liaisons courtes distances ont également connu un succès certain en 2017 avec le lancement de nouvelles liaisons comme Salzburg d’Eurowings, Fez d’Air Araba Maroc, Constanta de Blue Air, Chisinau d’Air Moldova et Ankara de Sun Express. Brussels Airlines a également ajouté de nouvelles destinations en 2017, comme Erevan et Comiso, et a connu une croissance accélérée grâce à la reprise de l’offre de Thomas Cook Airlines. TUI fly a assuré en 2017 une capacité supplémentaire vers les destinations de vacances tant en Europe, avec Araxos, Volos et Braç par exemple, que dans le monde entier avec la reprise de vols vers la Tunisie et Louxor.

Les compagnies à bas prix Ryanair et WOW Air ont respectivement assuré des liaisons et une capacité supplémentaires et des vols supplémentaires à destination de Reykjavik.

Le mois de juillet a été le meilleur mois de toute l’histoire de Brussels Airport avec plus de 2,5 millions de passagers. Jamais ce chiffre n’avait été dépassé en un mois à peine. Le mois de juillet a d’ailleurs généré plus de records encore pour l’aéroport : le cap des 90.000 passagers par jour a été franchi pour la première fois et un nouveau record a été battu le 28 juillet avec 94.305 passagers.

Au mois de décembre 2017, l’aéroport a accueilli 1.717.855 voyageurs et a ainsi atteint le nombre de passagers le plus élevé jamais enregistré pour le dernier mois de l’année. Ce nombre de passagers représente une hausse de 2,0% par rapport au nombre de passagers enregistré en décembre de l’année précédente malgré les nombreuses annulations dues aux conditions météorologiques hivernales en Europe de l’Ouest. La croissance s’explique surtout par la croissance des longs courriers et la reprise des vols vers la Tunisie et l’Égypte, ainsi que par la croissance de Brussels Airlines.

Fret

Brussels Airport a terminé l’année 2017 avec 535.634 tonnes de fret transporté, soit une progression de 8,3% par rapport à 2016 et le volume le plus élevé jamais atteint au cours des 10 dernières années.

Tous les segments ont connu de la croissance au cours de l’année écoulée, mais c’est principalement le transport de fret à bord des vols passagers qui a connu une forte reprise par rapport à 2016 (+13,8%). Les services express ont également connu une forte croissance de 9,7% par rapport à 2016 grâce à la croissance des achats sur Internet.

Le segment du tout-cargo a affiché en 2017 un chiffre légèrement positif (+3,0%) grâce à un très bon premier trimestre et à différents vols de Schiphol temporairement déviés sur Bruxelles car l’aéroport d’Amsterdam avait atteint le plafond des mouvements aériens autorisés. Brussels Airport a enregistré une hausse de 18% du transport de produits pharmaceutiques par rapport à 2016. Cette augmentation importante confirme la position de leader de Brussels Airport en tant que transporteur de produits pharmaceutiques. Au niveau mondial, cette hausse a en effet atteint 2% à peine.

Les chiffres tout-cargo des trois autres trimestres étaient cependant négatifs par rapport à 2016 en raison de l’impact des normes de bruit plus strictes à Bruxelles. Certaines compagnies aériennes ont quitté Brussels Airport ou réduit leur capacité.

Brussels Airport a connu un léger recul du transport de fret (-2,5%) en décembre 2017 par rapport à décembre 2016. C’est surtout le segment du transport tout-cargo qui a baissé au cours du mois de décembre (-21,1%), comme au cours des mois précédents, en conséquence des normes de bruit plus strictes à Bruxelles.

Le transport de fret à bord d'avions de passagers a cependant augmenté en décembre de cette année de 13,8% au regard de décembre de l’année dernière. Les services express ont également enregistré des chiffres de croissance positifs (+7,0%) par rapport à décembre 2016.

Mouvements aériens

En 2017, le nombre de mouvements aériens a augmenté de 6,3% par rapport à 2016, signe de la reprise du nombre de mouvements après les attentats de 2016. Par rapport à l’année record 2015, le nombre de mouvements aériens est en baisse de 0,7% en 2017. Compte tenu d'une forte croissance du nombre de passagers (+13,6% par rapport à 2016 et +5,6% par rapport à 2015) et de la croissance du nombre de mouvements aériens, cela implique un taux d’occupation plus élevé sur les vols. En moyenne, au cours de l’année écoulée, il y avait 120 passagers à bord par vol, contre 113 passagers en 2016 et 2015 (+6,2%).

Au mois de décembre, le nombre de mouvements aériens a diminué de 5,1% par rapport à décembre 2016 en conséquence des annulations de vols depuis et vers Brussels Airport en raison des conditions climatiques hivernales en Europe de l’Ouest. Combiné à une hausse de 2,0% du nombre de passagers, le taux d’occupation est passé d’en moyenne 110 passagers par vol en décembre 2016 à en moyenne 120 passagers en décembre 2017.