Brussels Airport,
10
Septembre
2020
|
11:21
Europe/Amsterdam

1,1 million de passagers à Brussels Airport cet été, 80% de moins qu’en 2019

Hausse constante des volumes cargo transportés

Durant les deux mois des vacances d’été, Brussels Airport a accueilli près d’1,1 million de passagers, soit 80% de moins par rapport à la même période en 2019 (5,4 millions de passagers). Lors de ce dernier mois d’août, 567.223 passagers ont été accueillis à Brussels Airport, soit une baisse de -78,5%. Ce résultat négatif s’explique en grande partie par la grande volatilité des restrictions de voyage. De son côté, le fret aérien poursuit sa progression avec une hausse de 4,7% des volumes en août.

‘Tout le secteur de l'aviation subit lourdement les conséquences des restrictions de voyage à l’étranger imposées aux niveaux belge et international suite au coronavirus, explique Arnaud Feist, CEO de Brussels Airport. ‘Les changements très fréquents des codes couleurs créent de l’incertitude auprès des voyageurs potentiels et en découragent beaucoup. De plus, la Belgique, contrairement à ses voisins, n’autorise toujours pas les voyages intercontinentaux vers les onze pays déclarés sûrs par l’Union européenne début juillet. Tout cela a un énorme impact sur les chiffres de fréquentation de tout notre secteur. Il est urgent de mettre en place au niveau européen une harmonisation des restrictions de voyage car la situation actuelle est tout simplement intenable pour tous les acteurs du secteur de l’aviation.’

Trafic passagers : toujours en baisse d’environ 80%

Durant le mois d’août dernier, 567.223 passagers ont été accueillis à Brussels Airport, soit une baisse de -78,5% par rapport à août 2019. Parmi ceux-ci, 251.013 passagers au départ et 316.210 à l’arrivée, une différence habituelle à la fin des vacances. Le nombre de passagers en transfert a lui baissé de -89,4% mais représente malgré la crise 10% du total des passagers au départ.

Les passagers ont principalement choisi des destinations européennes en raison des restrictions et interdictions des voyages non-essentiels vers les destinations non-européennes. Ces restrictions se sont de plus étendues à des zones et pays européens, comme des régions en France et l’Espagne, depuis deux semaines.

Brussels Airport plaide pour l'autorisation de voyages non-essentiels de et vers les 11 pays déclarés sûrs par l'Union européenne : Canada, Japon, Chine, Corée du Sud, Australie, Nouvelle-Zélande, Thaïlande, Rwanda, Uruguay, Tunisie et Géorgie. Des pays frontaliers autorisent les vols vers ces pays, ce qui crée un déséquilibre économique important pour les compagnies aériennes opérant à Brussels Airport. D’autre part, Air Canada, United Airlines, Emirates, Etihad, Qatar, Ethiopian et Hainan sont à nouveau actifs à Brussels Airport pour des voyages essentiels, et à partir du 2 octobre également Delta Airlines.

Cargo : Troisième hausse mensuelle consécutive du fret aérien

Pour le troisième mois consécutif, le fret aérien connait une hausse des volumes transportés, soit +4,7% par rapport à août 2019. Un résultat bien plus positif que la tendance globale, puisque, à l’échelle mondiale et européenne, le fret aérien continue de baisser, en grande partie en raison de la très forte diminution du belly cargo, soit le cargo à bord d’avions de passagers, qui a en charge 50% des volumes transportés à travers le monde.

Les services express ont connu une hausse de +18,7%, tandis que les volumes full cargo augmentent eux de +72,8% ! Ces fortes hausses compensent le manque de capacité du fret à bord d’avions de passagers (-62%). Ces vols supplémentaires sont effectués par des avions full cargo modernes mais aussi par des avions passagers convertis pour le transport de fret. Ces opérations supplémentaires sont principalement effectuées durant la journée, ce qui fait que le nombre de vols de nuit à Brussels Airport n’augmente pas.

Si on ajoute le fret camionné (qui baisse de -16,5%), le volume de cargo transporté en août à Brussels Airport atteint les 52.148 tonnes, soit une très légère baisse de -0,2% par rapport à la même période l’année dernière.

Vols

Le nombre total de mouvements de vols a diminué de -60,8% en août 2020 par rapport à août 2019 pour atteindre les 8.475 (contre 21.629 en août 2019). Le nombre de vols de passagers a diminué de -69,4% en raison de la crise du coronavirus, tandis que le nombre de vols cargo a augmenté de +32,2%.