Brussels Airport,
11
Janvier
2019
|
15:39
Europe/Amsterdam

Pour ses 60 ans, Brussels Airport a affiché en 2018 d’excellentes performances avec 25,7 millions de passagers et 732.000 tonnes de fret

En 2018, Brussels Airport a accueilli 25,7 millions de passagers, un record historique qui s’explique en grande partie par la croissance du réseau intercontinental. Le transport de fret clôture l’année avec 732.000 tonnes transportées, soit le volume de fret le plus élevé depuis 10 ans. En 60 ans d’existence, Brussels Airport a accueilli pas moins de 610 millions de passagers cumulés.

Passagers

L’an dernier, Brussels Airport a accueilli 25.675.939 passagers, soit 3,6% de plus qu’en 2017. Cette croissance se remarque principalement sur les voyageurs locaux qui augmentent de 4,3%. La part de voyageurs en transfert, relativement stable par rapport à l’année précédente, se maintient à 18%.

Cette belle croissance s’explique en grande partie par la progression de 18% du segment des vols long-courriers. Près de deux nouveaux voyageurs sur trois ont volé en 2018 sur ces longues distances. En effet, en 2018, le réseau intercontinental de Brussels Airport s’est encore élargi avec des nouvelles liaisons de Cathay Pacific vers Hong Kong et de Hainan Airlines vers Shanghai et Shenzhen. Des vols ont aussi été ajoutés par Emirates vers Dubaï, et par Thai Airways vers Bangkok tandis qu’Ethiopian a augmenté sa capacité de places assises vers Addis Abeba.

Les liaisons court-courriers ont également connu un succès certain en 2018. La reprise des vols de vacances vers la Turquie, la Tunisie et l’Egypte explique également la hausse du nombre de passagers par rapport aux années précédentes. Le mois de juillet a d’ailleurs enregistré une performance remarquable avec 2,6 millions de passagers. Nous retiendrons, en particulier, la date du vendredi 20 juillet au cours de laquelle Brussels Airport a accueilli 94.928 passagers.

Au mois de décembre 2018, l’aéroport a accueilli 1.809.834 passagers, soit une croissance de 5,4%, une hausse légèrement déformée par les conditions hivernales rigoureuses qui avaient paralysé une partie du réseau lors de la 2e semaine de décembre 2017. Cette augmentation est constatée tant au niveau des passagers locaux que des passagers en transfert, et tant pour les vols court-courriers que pour les vols long-courriers.

Fret

En 2018, Brussels Airport a également transporté 731.613 tonnes de fret, soit une hausse de 5,8% par rapport à l’année 2017.

Le fret à bord d’avions passagers a fortement augmenté avec +14,1%, grâce aux nouvelles destinations. Les volumes full cargo et les volumes en services express ont enregistré une perte de respectivement 5 et 1,7%. C’est le fret camionné qui a connu la plus forte augmentation, soit +20,9%.

Pour le fret aérien, les importations ont augmenté de 7%, tandis que les exportations sont restées stables. Du côté du fret camionné, on note une hausse très importante de 47% des importations, tandis que les exportations ont baissé de 6%.

A noter également, l’importante augmentation des volumes d'exportation des produits pharmaceutiques : 32% de plus sur l’ensemble de l'année.

En décembre 2018, les volumes cargo transportés ont augmenté de 2,1% par rapport à décembre 2017 pour attendre les 62.137 tonnes. Une croissance cependant nettement inférieure à celle de l'ensemble de l'année (5,8%). Cette croissance plus limitée s’explique en partie par la grève nationale de mi-décembre, lorsque de nombreux vols de fret ont été annulés de manière préventive par les compagnies aériennes.

Le fret à bord d’avions passagers a connu une légère hausse de 2,8% tandis que le full cargo et les services express sont, à l’image de l’ensemble de l’année 2018, en baisse. La légère baisse des services express est principalement due à la croissance du commerce électronique. En effet, il s’agit en termes de poids de produits plus légers que le fret aérien traditionnel.

Le fret camionné a connu une très forte progression (33,8%) pour répondre à la demande croissante et compenser les réticences des compagnies aériennes d’opérer à Brussels Airport en raison des normes de bruit plus strictes en Région bruxelloise.

Du côté du fret aérien, les importations continuent d'augmenter de 2% tandis que les exportations baissent de 6%. Le transport vers l'Amérique du Sud affiche par contre des chiffres positifs par rapport à l'année dernière, dans les deux segments.Pour le fret camionné, si l’on constate une légère croissance de 2% des exportations, c’est une croissance spectaculaire de 76% qui est affichée par les importations.

Mouvements aériens

En 2018, le nombre de mouvements aériens a légèrement baissé par rapport à 2017, soit -1%. Le nombre moyen de passagers à bord par vol a augmenté de 5,8% passant de 120 en 2017 à 127 en 2018, grâce à des avions plus gros.

Au mois de décembre, le nombre de mouvements aériens a augmenté de 2,9% par rapport à la même période en 2017. Une différence qui s’explique par l’annulation de nombreux vols passagers en décembre 2017 suite aux difficiles conditions hivernales.