Brussels Airport,
23
Avril
2019
|
16:46
Europe/Amsterdam

Premier voyage du premier tram-bus de Belgique

Ben Weyts, ministre flamand de la Mobilité, et De Lijn ont présenté le premier « tram-bus » du pays. Le « tram-bus » emprunte son nom à la combinaison unique entre le confort d’un tram et la flexibilité d’un bus. La société de transport flamande De Lijn élargit davantage sa flotte écologique avec 14 exemplaires de ce modèle de véhicule hybride. Lors de son premier trajet, le tram-bus a longé Machelen et Zaventem, ainsi qu’une partie du futur tracé du « Ring tram-bus » qui reliera Brussels Expo à Brussels Airport dès le mois de septembre. Il s’agit d’une double première : le premier tram-bus sur la plus longue voie de bus combinée (16 km). « Le tram-bus offre confort et rapidité : une offre séduisante pour inciter plus de voyageurs de la Périphérie flamande à prendre les transports en commun », déclare Ben Weyts.

Silencieux, accessible et écologique

Le tram-bus, combinant le confort et la capacité d’un tram à la flexibilité d’un bus, est un nouvel arrivé notable dans le paysage urbain. Avec ses 24 mètres de long, le tram-bus apporte un sentiment d’espace presque identique à celui ressenti dans un tram : il offre de la place à 137 voyageurs, mais aussi aux poussettes, aux bagages ou aux vélos. Avec ses arrêts faciles d’accès, ses 4 portes larges et son sol bas, il assure l’entrée et la sortie efficace des voyageurs. Grâce à sa longueur, le double tram-bus articulé garantit un confort moderne et une expérience de voyage agréable. L’arrière-corps de taille plus petite et le quatrième essieu arrière tournant légèrement permettent au véhicule de prendre les tournants en douceur.

Fermée et moderne, la cabine de conduite assure au chauffeur une expérience de conduite en toute sécurité. Il peut ainsi consacrer toute son attention à la route. En outre, grâce aux images de caméra (qui remplacent les rétroviseurs), depuis son poste de conduite, le chauffeur bénéficie d’une bonne vue d’ensemble des voyageurs entrant et sortant.

Ben Weyts, ministre flamand de la Mobilité:

« Le tram-bus incitera les navetteurs à opter plus souvent pour les transports en commun. Ce transport en commun de grande qualité offre rapidité et confort à de grands groupes de voyageurs. Nous apportons cette toute nouvelle offre là où la demande est la plus importante : dans la Périphérie flamande, entre les grands pôles d’activités économiques et d’emploi. » `

Roger Kesteloot, directeur général chez De Lijn :

« Nous sommes fiers que nos chauffeurs et nos voyageurs puissent faire un tour avec le premier tram-bus en Flandre ! Le tram-bus est un excellent complément à notre flotte existante que nous sommes en train de rendre plus écologique. Les tram-bus hybrides sont respectueux de l’environnement : c’est une bonne nouvelle pour les personnes qui habitent et se déplacent dans la Périphérie nord, car ces transports seront jusqu’à 25 % plus silencieux et économiques. En outre, grâce à ces 14 tram-bus, nous économiserons environ 200 000 litres de diesel chaque année. »

Une première en Belgique

Le « tram-bus » est utilisé pour la toute première fois sur le sol belge. Par le passé, Van Hool, le concepteur et constructeur de bus, avait déjà produit des véhicules similaires, notamment pour la Suède et la Suisse. À partir du mois de septembre, De Lijn mettra en service 14 tram-bus dans la Périphérie flamande. Avant cela, De Lijn testera encore en profondeur les tram-bus et ses instructeurs et chauffeurs seront formés à cet effet.

Le tram-bus du Ring est la première réalisation du Réseau Brabant: 3 lignes de transport en commun de haute qualité qui rendront la Périphérie flamande et la capitale plus accessibles.

Le tracé relie les sites importants de la partie nord de la Périphérie flamande, dont l’Hôpital Universitaire de Jette (UZ-VUB), le Heysel, Strombeek-Bever, le centre et la gare et Vilvorde ainsi que Brussels Airport. Lors des travaux d’envergure prévus sur le Ring de Bruxelles, le tram-bus du Ring sera une alternative qui pourra contribuer à réduire sensiblement les désagréments liés à ces travaux.

Une traversée sans embouteillage de Brussels Expo à Brussels Airport

Dans la Périphérie flamande, le besoin de solutions alternatives à la voiture est important. C’est en effet l’une des régions flamandes les plus sensibles aux problèmes de congestion. Le tram-bus du Ring permettra d’améliorer la mobilité dans toute la région nord.

Arnaud Feist, CEO de Brussels Airport Company :

« Brussels Airport fonctionne comme le plus grand hub intermodal de la Région. Nos passagers et nos travailleurs ne sont pas les seuls à se rendre à l’aéroport avec les transports en commun. Chaque jour, des milliers de navetteurs font une escale à Brussels Airport pendant leur trajet domicile-bureau et ce nombre augmente. Grâce au tram-bus du Ring, nous élargissons ce point d’intersection intermodal en utilisant un moyen de transport durable. Ainsi, nous faisons un nouveau pas vers une mobilité améliorée pour l’ensemble de la Région. Le choix de De Lijn d’opter pour des tram-bus hybrides correspond à notre propre vision stratégique de rendre notre aéroport plus durable en tenant compte de notre impact sur l’environnement. »

Marc Descheemaecker, Président chez De Lijn et Brussels Airport Company :

« Ce “tram-bus du Ring” est un bel exemple d’un investissement dans un flux optimal de transport public. La combinaison de voies de bus en site propre et de l’influence des feux de signalisation sur l’ensemble du tracé reliant le Heysel à l’aéroport permet à De Lijn de fournir un service fiable. Au fur et à mesure de l’avancement de la construction des voies réservées aux autobus, le tram-bus du Ring améliorera sa vitesse de déplacement et pourra desservir le voyageur à une fréquence de toutes les 15 minutes. C’est la qualité d’un tram ! »

Avec ses 16 kilomètres, la plus longue voie de bus combinée de Flandre

Au cours des 3 prochaines années, le tram-bus du Ring disposera de 16 kilomètres de voie de bus en site propre, qui seront progressivement utilisés. Cela permettra d’améliorer systématiquement la fluidité du trafic sur le tracé. En effet, les couloirs de bus garantissent un passage sans embouteillage et des heures d’arrivée et de départ plus ponctuelles.

De Werkvennootschap a déjà effectué un certain nombre de modifications aux arrêts et rues de Vilvorde, Grimbergen, Machelen et Brussels Airport. L’été dernier, par exemple, des voies de bus en site propre ont été créées dans les deux sens sur la Luchthavenlaan à Vilvorde, entre l’intersection De Vuist et le Mimabrug. Un nouveau et confortable arrêt de tram-bus a également été aménagé à Brussels Airport.

Un réaménagement du quartier

De Werkvennootschap coordonne le réaménagement de 25 rues et places pour préparer l’arrivée du tram-bus du Ring. À l’occasion, le quartier fera également l’objet d’un beau ravalement de façade. Pas moins de 23 km de pistes cyclables nouvelles et améliorées seront construites le long du tracé du tram-bus du Ring. Des nouveaux parkings vélos offriront 930 places et 600 nouveaux arbres seront plantés. Ces travaux offriront une solution structurelle aux nœuds urbains spécifiques comme les actuels ronds-points à Heldenplein (Vilvorde).

Utilisation temporaire sur la ligne de bus 820

De Lijn n’attendra pas la fin des travaux de De Werkvennootschap pour mettre en service les tram-bus. À partir de septembre, les véhicules seront utilisés sur la ligne de bus 820 entre Brussels Airport et l’Hôpital Universitaire (UZ-VUB) situé à Jette. Ils passeront par Brucargo, la gare et le centre de Vilvorde, le quartier Kassei, la zone d’emploi autour de Medialaan, Koningslo, Strombeek et le plateau du Heysel.

Le tram-bus du Ring en quelques mots

  • Longueur du véhicule : 24 m (un bus articulé mesure 18 m de long, un bus standard 12 m)

  • Capacité du véhicule : 137 voyageurs

  • La plus grande voie combinée de bus de Flandre : 16 km de voie de bus en site propre tout le long du tracé

  • Pôles d’attraction le long du tracé : UZ-VUB Jette, Brussels-Expo, Strombeek-Bever, Koningslo, Medialaan, le centre et la gare de Vilvorde, Brucargo et Brussels Airport