Brussels Airport,
13
Mai
2020
|
07:00
Europe/Amsterdam

Diminution de 99,3% du nombre de passagers mais hausse de 52,1% du volume de full cargo en avril

Des milliers de compatriotes rentrent chez eux via Brussels Airport

La crise du coronavirus a réduit le trafic de passagers à son minimum au mois d'avril. Ainsi, le mois dernier, 17.000 passagers ont transité par Brussels Airport. Une différence énorme avec les 2,3 millions de passagers d’avril 2019. Des milliers de compatriotes sont rentrés chez eux via Brussels Airport, via les vols réguliers et les 14 vols de rapatriement de notre aéroport. En avril, bien qu’on note une diminution du transport de fret de 13,7% par rapport au même mois de l’année dernière, principalement en raison de la disparition du fret à bord des avions de passagers, on constate une forte hausse de 52,1% du full cargo. Le fret reste clé pour l'approvisionnement de notre pays en ces temps difficiles et permet l’acheminement des biens essentiels, des médicaments, des produits médicaux et des denrées alimentaires. Le nombre total de vols a diminué lui de 88%.

‘Si le trafic passagers tourne au ralenti, le fret aérien fonctionne quant à lui à plein régime à Brussels Airport ‘, explique Arnaud Feist, CEO de Brussels Airport Company. ‘En raison de la perte de la capacité sur les avions passagers, la demande de full cargo est plus importante. Certains avions de passagers volent également uniquement pour transporter du fret. Grâce au fret aérien, nous parvenons à obtenir et fournir rapidement des biens essentiels, des médicaments, des produits médicaux et des denrées alimentaires. Dans le même temps, le fret aérien permet à nos entreprises et à notre industrie de continuer à fonctionner (par exemple, l'industrie pharmaceutique et l'exportation de produits pharmaceutiques)’.

Trafic passagers : forte baisse et rapatriements via Brussels Airport

En avril, 17.042 passagers sont passés via Brussels Airport, soit une baisse de 99,3% par rapport à avril 2019. Le nombre de passagers au départ a diminué de 99,4%, tandis que le nombre de passagers à l'arrivée a diminué de 99,1%. Au total, 10.370 passagers sont arrivés à Brussels Airport, principalement des compatriotes qui sont rentrés chez eux dans ces circonstances difficiles liées à la crise du coronavirus.

Sur l'ensemble du mois, 14 vols de rapatriement vers notre pays ont été spécialement organisés, opérés par Brussels Airlines (9 vols) et Air Belgium (5 vols). Ces compatriotes rapatriés sont rentrés chez eux depuis des destinations telles qu'Alger, Alicante, Lubumbashi, Lima et Ténérife. Au total, environ 3.400 compatriotes ont été rapatriés sur ces vols. Des milliers de Belges sont également rentrés via des vols réguliers.

En avril, on comptait une centaine de vols de passagers par semaine, soit 452 au total pour l’ensemble du mois. Ces vols étaient exploités par dix compagnies aériennes : Aegean Airlines (Athènes), Finnair (Helsinki), Alitalia (Rome), Bulgaria Air (Sofia), Ryanair (Dublin), KLM (Amsterdam), Lufthansa (Francfort), Etihad Airways (Abu Dhabi), Hainan Airlines (Beijing) et Qatar Airways (Doha). Cette offre garantit également des connexions vers de nombreuses autres destinations dans le monde pour les rapatriements et les voyages essentiels (diplomates, médecins, militaires, etc.).

Le taux d'occupation moyen des vols de passagers était très faible en avril avec une moyenne de 38 passagers par vol.

Ces passagers sont toujours accueillis à Brussels Airport dans les conditions les plus sûres. Dans le terminal, les marquages nécessaires pour la distance sociale ont été apposés, des distributeurs de gel hydroalcoolique sont disponibles, des services de nettoyage supplémentaires sont organisés et les passagers sont informés des mesures de précaution via les écrans et par les haut-parleurs. Pour rappel, le port du masque est obligatoire à Brussels Airport, des masques sont d’ailleurs distribués dans le terminal. Chaque passager arrivant à Brussels Airport reçoit également une fiche d'information du gouvernement fédéral, comprenant des instructions pour respecter une quarantaine de 14 jours à domicile.

Cargo : la perte du fret à bord d’avions de passagers en partie compensée par le full cargo

Le volume de fret à Brussels Airport a diminué de 13,7% en avril 2020 par rapport à avril 2019. Cette diminution est le résultat de la disparition des vols de passagers sur lesquels du fret était également transporté. Le fret à bord des vols de passagers a donc diminué de 91%.

Toutefois, le full cargo affiche une forte augmentation de 52,1% par rapport à avril de l'année dernière et compense donc largement la perte de capacité du fret à bord d’avions passagers. Ces vols supplémentaires sont effectués d'une part par des avions full cargo (et notamment via de nouvelles compagnies comme Suparna et Amerijet) mais aussi par des avions passagers qui ne servent qu'au transport de fret (principalement en soute, très exceptionnellement en cabine). Ces opérations supplémentaires sont principalement effectuées pendant la journée.

Les services express sont restés stables en avril avec une légère baisse de 0,6%.

Vols

Le nombre total de mouvements de vols a diminué de 88% en avril 2020 par rapport à avril 2019 pour atteindre les 2.360 (contre 19.710 en avril 2019). Le nombre de vols de passagers a diminué de 97,4% en raison de la crise actuelle du coronavirus.