Des dizaines d’élèves de Zaventem ont inauguré le 'Vliegbos'

À Nossegem, deux classes de lécole primaire Sint-Lambertus ont inauguré officiellement le « Vliegbos ». Le Vliegbos est une initiative de Brussels Airport Company, de la commune de Zaventem, de la province du Brabant flamand et de lAgence de la Nature et des Forêts. Tant les promeneurs, que les familles, les enfants et les observateurs davions peuvent sy retrouver..

Plusieurs dizaines d’élèves de l’école Sint-Lambertus ont officiellement inauguré le Vliegbos ce vendredi. Jusqu’à présent, la zone était connue sous le nom de « Speelbos », mais ce nom est aujourd’hui remplacé par « Vliegbos », un nom choisi par les plus de 300 élèves de l’école Sint-Lambertus.

Le Vliegbos est une initiative conjointe de Brussels Airport Company, de la commune de Zaventem, de la province du Brabant flamand et de l’Agence de la Nature et des Forêts. Elle vise à répondre à la demande de davantage d’espaces récréatifs dans un environnement vert. Le bois comporte une boucle de randonnée et un parcours vélo. Brussels Airport Company a installé sur son terrain une prairie pour chiens, des tables de pique-nique et des bancs. Différents jeux, dont un parcours d’équilibre, sont prévus pour les enfants. Prochainement, un fit-o-meter adapté aux enfants sera créé en collaboration avec l’asbl Natuurpunt.

« Brussels Airport recherchait depuis longtemps une façon utile d’occuper le terrain à la limite de la zone de l’aéroport. Un terrain dont nous sommes propriétaires. Nous sommes heureux d’avoir pu créer le « Vliegbos » avec nos trois partenaires. Petits et grands sont les bienvenus. Les travaux de construction de l’une des deux plateformes d’observation de l’aéroport débuteront après l’été », a déclaré Arnaud Feist, CEO de Brussels Airport Company.

« Les plans communaux des années 70 n’ont pas été généreux en espaces verts pour Zaventem. Quand la proposition d’élargir un bois existant et de le rendre adapté pour les enfants est venue sur la table, nous avons immédiatement rejoint le projet. C’est une occasion supplémentaire pour les enfants et les adultes de découvrir de manière ludique et de profiter d’un bel espace vert à la périphérie de la capitale. En outre, ce « Vliegbos » est un véritable exemple d’école d’une magnifique collaboration », indique Ingrid Holemans, bourgmestre de Zaventem.

La province du Brabant flamand, propriétaire de deux parcelles adjacentes fut aussi directement conquise par l’idée d’étendre et rendre publics les espaces verts autour de l’aéroport. « Le Vliegbos est une valeur ajoutée pour la biodiversité dans cet environnement urbanisé. Ces terrains ont ainsi une nouvelle utilité, avec une importante dimension sociale », commente Tie Roefs, députée en charge de l’environnement et de la durabilité. « L’équipe de l’Intercommunale Nature et Paysages de la commune de Zaventem a, avec le soutien de la province du Brabant flamand, planté des arbres et des buissons et dégagé des chemins de promenade. Elle entretiendra le bois afin que les sentiers restent praticables toute l’année et évacuera les détritus abandonnés. »

Pour l’Agence de la Nature et des Forêts, le Vliegbos est un exemple à suivre pour le reste de la Flandre. « Si cela dépendait du ministre compétent, Joke Schauvliege, chaque commune recevrait à terme un tel bois de jeu. L’aménagement du bois vise à ce que promeneurs et cyclistes trouvent facilement leur chemin et connaissent le règlement. « Nous avons installé la signalisation nécessaire dans le bois ainsi que, ci et là, une version simplifiée des règles à respecter. En cas de problème, il faut savoir que les citoyens en question sont assurés », explique Marleen Evenepoel de l’Agence de la Nature et des Forêts.

<< Retour au Sommaire

Inscrivez-vous à notre newsletter