Brussels Airport sera un aéroport neutre en CO2 l’an prochain

Brussels Airport s’engage à être un aéroport neutre en CO2 au plus tard d’ici 2018. L’aéroport entend baisser les émissions au maximum et compenser les émissions restantes afin d’atteindre la neutralité carbone pour les opérations qu’il gère lui-même. Brussels Airport Company annonce cette ambition dans son Rapport Environnement annuel. L’exploitant de l’aéroport y explique les résultats des principales mesures environnementales sur l’aéroport.

La politique environnementale de Brussels Airport Company se retrouve de manière structurelle et systématique dans le développement de l’aéroport. Dans ses évolutions et ses projets, l’aéroport tient compte de l’impact éventuel sur l’environnement et sur les riverains. La politique environnementale de l’aéroport ne peut donc pas être sans engagement, mais doit être associée à des objectifs concrets et contrôlables. Les résultats sont présentés chaque année dans le Rapport Environnement de Brussels Airport.

 

Dans le cadre de sa stratégie de durabilité, Brussels Airport s’est fixé pour objectif d’être neutre en CO2 l’an prochain. L’exploitant de l’aéroport s’engage à continuer à réduire les émissions des opérations que l’aéroport gère lui-même, et à compenser le reste des émissions ne pouvant plus être diminuées.

« La durabilité est un élément important de notre stratégie. Cette décision de parvenir à une neutralité CO2 correspond donc à une stratégie environnementale vaste, englobant divers aspects. Nous étudions en ce moment encore toutes les possibilités pour davantage réduire les émissions de CO2 de l’aéroport, par exemple en continuant de baisser la consommation d’énergie des installations existantes. Ces dernières années, nous avons également investi dans l’installation de panneaux solaires, dans les sources d’énergie alternatives et dans des véhicules qui roulent avec des carburants moins classiques comme le GNC », déclare Arnaud Feist, CEO de Brussels Airport Company.

En étant neutre en CO2, Brussels Airport obtiendra également le niveau de certification 3+ du programme Airport Carbon Accreditation d’ACI Europe, l’association professionnelle des exploitants d’aéroport. Vous trouverez plus d’informations sur le programme Airport Carbon Accreditation d’ACI Europe dans le Rapport Environnement de Brussels Airport.

Actions et résultats concrets de 2016

La politique environnementale de Brussels Airport s’articule autour de 8 grands thèmes : émissions, bruit, sol, déchets, eau, énergie, mobilité et biodiversité.

 

Quelques réalisations

  • -27% d’émissions de CO2 en 2016 par rapport à 2010
  • - 58% du nombre de personnes potentiellement très gênées en 2016 par rapport à 2000
  • 94,8% du sol est propre, 4% sont pollués historiquement et il est prévu de les assainir
  • 26% des déchets non dangereux ont été recyclés en 2016
  • -15% de consommation d’eau en 2016 par rapport à 2010
  • -11% de consommation d’électricité en 2016 par rapport à 2010
  • 3% de la consommation d’électricité en 2016 a été fournie par des panneaux solaires installés sur le site de l’aéroport, soit l’équivalent de la consommation de 808 ménages
  • 1 000 bus et 200 trains roulent chaque jour jusqu’à l’aéroport
  • 518 hectares verts sur le site de l’aéroport, dont 9 hectares catalogués comme bois
  • 38 espèces d’abeilles sur le site de l’aéroport, 49 espèces de champignons (recensement par Natuurpunt)