Brussels Airport déplace la frontière belge au Connector

15 mars 2016

Le 17 mars, Brussels Airport met en service la liaison entre le Connector et la jetée B. Désormais, les passagers non-Schengen emprunteront également le Connector avant d’embarquer. A partir de cette date, tous les passagers se soumettent au contrôle des bagages à main et des personnes dans le Connector, et les passagers non-Schengen se rendent ensuite au nouveau contrôle frontalier du Connector. La frontière belge de Brussels Airport sera ainsi littéralement déplacée dans la nuit du 16 au 17 mars.

Brussels Airport a commencé en 2013 la construction du Connector, coup d’envoi d’un programme d’investissement de 75 millions d’euros en 4 ans, destiné à améliorer la qualité de son infrastructure. Le bâtiment a été ouvert à la fin mars 2015 pour les passagers qui prennent leur vol depuis la jetée A à destination d’un pays de l’espace Schengen. Le 17 mars 2016, la liaison avec la jetée B sera également ouverte aux passagers en transfert ou aux passagers au départ pour une destination non-Schengen. Ils auront ainsi à parcourir un autre trajet, plus rapide, vers leur porte d’embarquement.

« Brussels Airport a consenti des investissements massifs en vue d’améliorer l’infrastructure et d’augmenter le plus possible le bien-être et le confort des passagers. Le Connector symbolise toutes les nouveautés intervenues sur l’aéroport ces dernières années. L’année dernière, les passagers qui prenaient leur vol par la jetée A pouvaient déjà bénéficier de la plate-forme de screening haute technologie et de la superbe vue sur le tarmac. Nous pouvons désormais également offrir cette expérience aux autres voyageurs. Ces prochaines années, nous continuerons à investir dans notre infrastructure afin d’encore mieux répondre aux besoins de nos passagers », indique Arnaud Feist, CEO de Brussels Airport.

Désormais, tous les contrôles des passagers non-Schengen interviennent au début de leur trajet dans l’aéroport. Ils se rendent, dans un premier temps, vers la plate-forme de screening dans le Connector et ensuite au contrôle des passeports. Le titulaire d’une carte d’identité belge ou d’un passeport européen peut utiliser les e-gates pour le contrôle des passeports. Pour les passagers, le nouveau trajet est plus clair et plus aisé. La nouvelle configuration permet de passer plus rapidement ces contrôles, de sorte que les passagers puissent attendre leur vol en parfaite décontraction.

Afin de guider les passagers et de les informer de ces changements, un personnel supplémentaire sera dépêché sur place ces prochains jours.

Le nouveau parcours aménagé en une nuit par 150 collaborateurs
La mise en service de la liaison du Connector vers la jetée B représente des changements opérationnels considérables.

Le matériel et les équipements de l’ancienne plate-forme de screening et des postes du contrôle frontalier du hall de départ doivent être démontés. Le contrôle frontalier dans le hall des départs est fermé. Tous les appareils doivent être réinstallés et testés dans leur nouvel environnement. La signalisation dans le hall de départ doit être adaptée et tout doit être minutieusement nettoyé après l’opération de déménagement.

La zone commerciale et de détente de la jetée B se trouve désormais après le contrôle des bagages à main, ce qui induit un changement de statut de cette zone en « zone sécurisée ». Afin de pouvoir déclarer cette zone comme sécurisée, tous les commerces, restaurants et autres lieux de cette zone doivent se soumettre à un contrôle de sûreté.

Ce dernier est effectué par le personnel de sécurité de Brussels Airport Company et par la Police fédérale.

Tous les changements et contrôles doivent intervenir de nuit en l’absence de tout passager.

Ce tour de force opérationnel exige dès lors une planification stricte et une mise en place minutieuse de chaque collaborateur.

Le nouveau trajet
Les passagers qui embarquent de la jetée B franchiront successivement le contrôle de billet automatique, le screening des personnes et des bagages à main et le contrôle des passeports. À ce jour, ces passagers passaient d’abord par le contrôle des passeports, traversaient ensuite une zone de commerces et d’exploitations horeca, et arrivaient ensuite seulement au screening, sans passer par le Connector.

Pour les passagers en transfert, qui arrivent à l’une des jetées et doivent ensuite prendre le vol suivant sur l’autre, il existe désormais une plate-forme de transfert spécifique dans le Connector pour le contrôle des passeports. Ces passagers ne doivent donc plus passer par le screening. Cela réduira considérablement la durée de leur transfert et diminuera le risque de rater leur connexion.

Quinze nouvelles e-gates
La Police fédérale a installé 15 nouveaux postes de contrôle automatisés dans le Connector pour procéder au contrôle des passeports des passagers au départ et en transfert. Les passagers au départ ou en transfert de plus de 12 ans avec une carte d’identité belge ou un passeport européen peuvent utiliser ces « e-gates ». Tous les autres passagers doivent passer par le contrôle manuel. Grâce à l’investissement dans cette nouvelle technologie, les passagers pourront plus rapidement passer le contrôle des passeports.

Ces e-gates contrôlent l’authenticité de la preuve d’identité et l’identité du passager. Elles exécutent aussi une reconnaissance faciale. Les voyageurs belges doivent vérifier avant leur départ qu’ils ne sont pas signalés auprès de la police, par exemple pour un changement d’adresse qui ne serait pas en ordre. Les e-gates le notifieront et les passagers devront d’abord être désignalés avant de pouvoir prendre leur vol. Dans ce cas de figure, les passagers risquent de rater leur vol.

L’installation des e-gates à Brussels Airport est un investissement commun de la Police fédérale et de Brussels Airport Company, avec le soutien financier de l’Internal Security Fund – Borders de l’Union européenne. Ce fonds soutient des projets qui contribuent à garantir un haut niveau de sécurité au sein de l’Union et qui, dans le même temps, facilitent les voyages.

Rénovation de la zone commerciale et de détente de la jetée B
La mise en service de la liaison entre le Connector et la jetée B sonne le coup d’envoi de la rénovation de la zone commerciale de la jetée B. Le niveau des départs s’enrichit ainsi d’un nouveau walk-through shop, d’autres nouveaux magasins et restaurants.

Tant les commerces que les restaurants s’ornent d’un intérieur moderne et proposent aux passagers un nouvel assortiment de produits. La rénovation de la zone interviendra progressivement de sorte que les passagers puissent bénéficier à tout moment d’une offre suffisante et de qualité.

Afin de faciliter la vie des passagers, tous les commerces se situeront désormais au même niveau. Comme c’est le cas dans le Connector, une zone de détente avec des fauteuils et des sièges confortables est également prévue. Les passagers pourront s’y reposer et s’y relaxer. Les bureaux des douanes font aussi peau neuve.

<< Retour au Sommaire
Disclaimer - © Brussels Airport Company