Brussels Airport diminue les tarifs de 5,2% et investit plus de €550 millions dans l'infrastructure

17 décembre 2015

Brussels Airport Company a fixé les tarifs pour l’utilisation de l’aéroport pour la période du 1er avril 2016 au 31 mars 2021, en concertation avec les compagnies aériennes et le Service de Régulation de l’Aéroport. Par rapport aux tarifs régulés actuels, les tarifs baisseront de 5,2% en 2016. Au travers des tarifs aéroportuaires, Brussels Airport Company offre pour les années à venir des incitants financiers aux compagnies aériennes qui recourent à des appareils peu bruyants.

Les tarifs aéroportuaires à Brussels Airport sont fixés dans la licence d’exploitation de Brussels Airport Company, comme le prévoit la loi. Les tarifs ont été établis pour les 5 prochaines années, après une période de consultation avec les compagnies aériennes et le Service de Régulation. Ces tarifs baissent en moyenne de 5,2% en 2016, pour atteindre un tarif de 26,38 euros pour les passagers au départ pour une destination locale et jusqu’à 16,76 euros pour les passagers en transit. À partir de 2017, les tarifs augmenteront chaque année de 1,7% en plus de l’inflation dans le cadre du plan d’investissement de Brussels Airport.

“Les tarifs aéroportuaires à Brussels Airport peuvent baisser grâce à la forte augmentation du nombre de passagers sur notre aéroport en 2014 et 2015 ainsi qu’à une attention permanente accordée à la maîtrise des coûts. Fort de cette baisse de tarifs, Brussels Airport renforce sa compétitivité. Par rapport aux grands aéroports voisins des Pays-Bas, de France ou d’Allemagne, notre aéroport reste nettement plus avantageux pour les compagnies aériennes et donc pour les passagers. Il offre aux compagnies l’opportunité de poursuivre leur croissance à Brussels Airport et de créer des emplois en Belgique”, précise Arnaud Feist, CEO de Brussels Airport Company.

Le tarif est déterminé par quatre facteurs : un tarif fixe pour les passagers par vol et un tarif variable par vol lié au poids de l’avion, à un facteur environnemental et à l’heure de départ ou d’atterrissage.

Dans le cadre de son engagement pour l’environnement et de l’utilisation efficace de l’aéroport, Brussels Airport Company instaure progressivement un rééquilibrage entre ces tarifs. Cela se traduit par un glissement annuel entre taxes passagers et redevance pour atterrissages et décollages. De quoi encourager les compagnies aériennes à viser un taux d’occupation supérieur. Au travers des tarifs aéroportuaires, Brussels Airport Company fournit en outre des incitants financiers supplémentaires aux compagnies aériennes qui recourent à des appareils peu bruyants ou ne volent que de jour. Les avions les plus bruyants paieront jusque 2,8 fois plus que les appareils les moins bruyants pour l’atterrissage et le décollage. Les vols de jour sont également 3 fois plus avantageux que les vols de nuit.

Brussels Airport Company investira jusqu’en 2020 plus de 550 millions d’euros dans l’infrastructure pour offrir aux passagers et aux partenaires aéroportuaires un environnement encore plus agréable et moderne, et adapter la capacité et la qualité de l’aéroport à leurs besoins croissants. Afin d’y parvenir, les tarifs augmenteront chaque année de 1,7% en plus de l’inflation.

> Cliquez ici pour des informations plus détaillées concernant les tarifs aéroportuaires

<< Retour au Sommaire
Disclaimer - © Brussels Airport Company