Pénurie d’électricité et black-out : Brussels Airport se tient prêt

31 octobre 2014

Brussels Airport est considéré comme client prioritaire en vertu de l’Arrêté ministériel de 2005 et n’est donc pas repris dans le plan de délestage d’Elia.
Face à une « pénurie d'électricité » voire à un « black-out », l’aéroport est préparé à faire face à ces deux éventualités. Les partenaires de l’aéroport localisés sur le site aéroportuaire et raccordé au réseau de distribution de Brussels Airport bénéficieront également de l’approvisionnement garanti.

Approvisionnement en électricité garanti pour Brussels Airport
Depuis plusieurs mois, Brussels Airport est impliqué dans les discussions et les préparatifs du plan de délestage géré par la Province du Brabant flamand où est situé l’aéroport. Brussels Airport n'est pas affecté ou ne sera pas touché par la pénurie d'électricité ou par le plan de délestage actuel. En sa qualité de client privilégié, Brussels Airport, et les entreprises actives sur son site et qui sont raccordées au réseau DNB-BA* à savoir le réseau de distribution géré par Brussels Airport, bénéficient, en effet, d'un approvisionnement en électricité direct et garanti, indépendamment de l'activation du plan de délestage par les autorités.

La plupart des opérations ne seront donc pas entravées et pourront se poursuivre en toute sécurité. La gare ferroviaire de l'aéroport restera également opérationnelle. Les opérations de Belgocontrol ne seront pas non plus entravées, étant donné que le site de Belgocontrol, situé sur le territoire de la commune de Steenokkerzeel, ne figure pas dans le plan de délestage de la commune.

Conséquences indirectes de la pénurie d'électricité pour Brussels Airport
Il se peut que les conséquences d'une pénurie ou de l'activation d'un plan de délestage en dehors de l'aéroport se fassent sentir à Brussels Airport. Ce sont surtout la circulation routière (densité de trafic, embouteillages, etc.) et les transports en commun au départ et à destination de l'aéroport (par exemple, certaines liaisons ferroviaires rendues non opérationnelles) qui pourraient être affectés. Brussels Airport veillera à informer de façon continue ses clients de l’état de la situation.

Black-out : coupure inopinée
Ces dernières années, Brussels Airport a considérablement investi dans la capacité de ses générateurs d'urgence qui devraient prendre le relai en cas de black-out. Les installations critiques de l’aéroport pourront ainsi rester opérationnelles pendant une période de 24 heures (contre 12 heures auparavant) ce qui permettra de maintenir les processus prioritaires opérationnels pendant plusieurs heures et de procéder à une mise à l'arrêt contrôlée des activités aéroportuaires si le black-out devait se prolonger.


*Distributienet-Beheer Brussels Airport

<< Retour au Sommaire
Disclaimer - © Brussels Airport Company