Brussels Airport : record absolu de fréquentation en avril

12 mai 2014

Près de 1,9 million de passagers ont fréquenté Brussels Airport le mois dernier, ce qui en fait le mois d’avril le plus fréquenté de l’histoire de l’aéroport. Le volume de fret s’inscrit lui aussi à nouveau en hausse.

Arnaud Feist, CEO de Brussels Airport Company précise: “Pour la toute première fois le record historique de l’année 2000 est dépassé. C’est un excellent résultat, à l’issue d’une période très difficile sur le plan économique. En avril dernier nous avons transporté légèrement plus de passagers qu’en avril 2000 en effectuant un tiers de vols en moins.”

Passagers
Les 1,9 million de passagers enregistrés en avril 2014 représentent une hausse de 16,6% par rapport au mois d’avril 2013. Tous les segments connaissent une forte croissance du nombre de passagers: les compagnies full service, le low cost, le leisure, et les vols intercontinentaux. Le trafic en transfert note une croissance vigoureuse de 21% grâce à Brussels Airlines qui participe activement au développement du hub de Star Alliance qui est essentiel pour la connectivité du pays.

D’autre part, le calendrier a également eu un effet sur ces résultats. Les vacances de Pâques, qui l’année dernière tombaient en mars, se situent en 2014 entièrement en avril. A noter qu’une comparaison du nombre de passagers pendant ces vacances de Pâques en 2014 et en 2013 (like-for-like) montre une croissance de 19,1%.  Le passager belge a clairement tourné le dos à la crise et retrouvé ses envies de voyage.

Fret
Le cargo également poursuit la croissance enregistrée au cours des derniers mois. Le volume de fret transporté s’est à nouveau accru de plus de 6% en avril. Le trafic intégrateur, l’e-commerce, le transport de produits pharmaceutiques et celui de produits périssables continuent à faire preuve de bons résultats. Il est important de noter que cette forte croissance du nombre de passagers va de pair avec le développement positif du fret. Plus de 30% du fret est transporté à bord d’avions passagers et contribue ainsi de manière significative à la rentabilité des compagnies aériennes transportant des passagers. Les deux piliers principaux de l’activité aérienne – les passagers et le fret – sont intimement liés et se renforcent l’un l’autre. Plus que jamais Brussels Airport est un moteur pour l’emploi en Belgique.
  
Vols
Le nombre de vols en avril 2014 s’élève à 19.665, en croissance de 7,1% par rapport à avril de l’année dernière. La hausse du nombre de vols est, depuis quelques années, systématiquement inférieur à la croissance du nombre de passagers. L’utilisation d’appareils en moyenne plus grands et une amélioration du taux d’occupation des avions permettent une nouvelle fois de transporter plus de passagers par vol. En avril 2000, on notait encore près de 32.000 mouvements. A cette époque, un avion passagers transportait en moyenne 80 voyageurs, alors qu’en avril 2014 ce nombre s’élève à 110 passagers, soit une hausse de 37%.
Le nombre de vols de nuit a diminué d’un tiers depuis 2000. Cette diminution, combinée avec l’utilisation d’appareils toujours plus modernes, a eu pour résultat que l’émission moyenne de bruit par les avions utilisés a diminué de moitié au cours des 14 dernières années.


Destinations
Emirates relie quotidiennement Brussels Airport à Dubaï à partir du 5 septembre. Il s’agit de la 42ème destination intercontinentale directe au départ de Brussels Airport, et de la troisième destination nouvelle depuis le début de l’année, après Miami (Jetairfly) et Charlotte (US Airways) annoncées précédemment.

Le trafic long-courrier est un levier important pour l’emploi et renforce la position de Brussels Airport en tant que hub aérien européen et pôle de croissance essentiel pour l’économie belge. Ainsi, la nouvelle liaison avec Dubaï va générer dans les mois qui viennent quelque 200 nouveaux emplois directs à l’aéroport et aux alentours, auxquels s’ajouteront entre 200 et 400 emplois au-delà.


 

<< Retour au Sommaire
Disclaimer - © Brussels Airport Company