1,8 million de passagers en juin et bilan positif pour le premier semestre

9 juillet 2013

Passagers
En juin, Brussels Airport a accueilli plus d’1,8 million de passagers. Les compagnies belges, Brussels Airlines, Thomas Cook Airlines et Jetairfly, ont noté chacune une forte croissance.  Brussels Airlines continue sa croissance sur les vols long-courriers grâce à ses vols vers l’Afrique et au succès de sa liaison vers New York inaugurée il y a un an. En juin Brussels Airlines a élargi son offre avec une deuxième liaison transatlantique vers  Washington DC. Une croissance a également été enregistrée pour les vols court-courriers.

Les segments des vols de vacanciers et des vols à bas prix ont également fait preuve de belles performances. Jetairfly et Thomas Cook Airlines affichent une belle croissance. Malgré l’incertitude économique actuelle, le Belge tient à ses vacances au soleil. Les destinations les plus populaires sont la Grèce et l’Espagne. Fin juin, Thomas Cook Airlines a ouvert deux nouvelles liaisons vers Reykjavik et Bastia et à partir de novembre, Jetairfly opérera des vols directs vers Ras al-Khaima. Dans le segment des vols à bas prix la croissance a été stimulée entre autre par l’ouverture par Vueling de nouvelles routes vers Alicante et Malaga.

Mouvements d’avion
Le nombre de vols a diminué de 3,4% en juin malgré la hausse du nombre de passagers. Ceci s’explique principalement par une amélioration du taux d’occupation de la capacité offerte en sièges.

Fret
Le trafic de fret a enregistré une croissance négative de presque -12% par rapport à juin 2012.  La forte baisse du trafic cargo au niveau mondial en raison de la crise économique s’est traduit à Brussels Airport  par une chute des volumes sur les vols tout cargo et passagers. Cette baisse est partiellement compensée par la forte croissance continue des volumes transportés à bord des vols intégrateurs (+7%). Mais il y a aussi des bonnes nouvelles. Fin juin, le réseau desservi au départ de Brussels Airport a été élargi par un vol hebdomadaire direct vers l’Afrique du sud, opéré par Singapore Airlines et fin juin, Magma Aviation a lancé une nouvelle route vers Lomé. Ces deux nouvelles liaisons renforcent la position de Brussels Airport sur le marché des vols vers et au départ de l’Afrique.

Premier semestre
Dans les six premiers mois de 2013, Brussels Airport a enregistré une légère croissance de 0,4%, une bonne performance en dépit de l’incertitude économique persistante. Les nouvelles routes et l’amélioration du taux d’occupation des avions contribuent à la belle croissance dans les segments du court courrier et des vols de vacanciers. La baisse enregistrée dans le segment des vols long-courriers s’explique par la suppression de la liaison Chennai-JFK via Brussels Airport et l’arrêt des activités d’American Airlines à Bruxelles. Abstraction faite de ces facteurs, on note une croissance dans le segment du trafic long-courrier.

Sur le plan du fret, une baisse de presque 12,8% a été enregistrée. Traditionnellement le segment du fret aérien est le premier à être touché par un ralentissement économique. Brussels Airport est plus affecté par la crise économique que les autres aéroports européens. La principale cause en est la contradiction entre les directives fédérales relatives aux itinéraires de vol et les normes de bruit imposées sur le plan régional. Les compagnies aériennes étrangères, souhaitant éviter des amendes, optent plus souvent pour un aéroport dans nos pays voisins. Sur le plan du trafic cargo en particulier ceci compromet les ambitions de Brussels Airport. De plus, le choix pour un aéroport étranger est une occasion manquée pour l’emploi en Belgique.


<< Retour au Sommaire
Disclaimer - © Brussels Airport Company