Brussels Airport et Brussels Airlines testent le “self-service baggage drop-off’

26 mars 2013

Brussels Airport lance en coopération avec Brussels Airlines un projet d’essai unique permettant aux passagers des vols intra-européens d’enregistrer leur bagage eux-mêmes à l’aéroport. Le nouveau système « self-service baggage drop-off », qui sera testé de manière approfondie dans les mois à venir, permet aux passagers de peser et d’étiqueter leur bagage en un rien de temps sans attendre aux guichets d’enregistrement classiques.
 
De plus en plus de passagers utilisent les kiosques de « self-check-in » dans le hall de départ de l’aéroport ou s’enregistrent online au bureau, à la maison ou encore via leur smartphone avant de partir pour l’aéroport. Cependant s’ils voyagent avec des bagages à enregistrer, ils sont obligés de passer par un comptoir à l’aéroport pour une procédure accéléré de traitement des bagages. Le nouveau système qui est actuellement en phase de test, donne la possibilité aux passagers d’enregistrer leur bagage eux-mêmes.
 
Brussels Airport est parmi les premiers aéroports européens à installer ce système d’enregistrement automatique dans les comptoirs d’enregistrement existants. Seule condition pour pouvoir enregistrer soi-même son bagage est de posséder une carte d’embarquement classique ou électronique. Le nouveau système est facile à utiliser. Le passager dépose sa valise sur une tapis équipé d’une balance et scan sa carte d’embarquement. La machine pèse et vérifie automatiquement les dimensions du bagage, imprime l’étiquette de bagage et montre au passager comment il doit attacher l’étiquette à sa valise. Ensuite, la valise enregistrée suit le trajet normal via le système de tri de bagages de l’aéroport jusque dans l’avion. La procédure prend environ une minute. Si le bagage pèse plus lourd qu’autorisé ou ne répond pas aux dimensions, le passager est invité à se rendre au comptoir classique. Il en va de même encore actuellement pour les passagers voyageant avec plusieurs pièces.
 
Pendant la phase d’essai, qui durera jusqu’à l’été, il y aura deux machines de « self-service bagage drop-off » dans le hall de départ de Brussels Airport – au niveau de la rangée d’enregistrement numéro cinq de Brussels Airlines. Les passagers qui voyagent avec la compagnie belge seront encouragés par le personnel de l’aéroport à utiliser les machines. « Pendant la phase d’essai nous allons tester la facilité d’utilisation du système », dit Peter Cornillie, Vice President Ground Operations chez Brussels Airlines. « Si les résultats sont positifs, le système s’ajoutera de manière permanente à nos moyens d’enregistrement de bagages pour tous nos passagers voyageant en Europe. »
 
Pour Brussels Airport, ce système représente une étape importante. Les systèmes de self-check-in pour les bagages sont utilisés depuis plusieurs années dans les aéroports américains et actuellement, d'autres aéroports européens embraient le pas. Ward Decaluwé, Director Operations de la Brussels Airport Company précise qu’à long terme d’autres compagnies aériennes pourront utiliser cette technologie : « Brussels Airlines est notre partenaire pour tous les projets pilotes comme celui-ci. La technologie que nous avons choisi ensemble demande une intégration profonde avec le système d’enregistrement classique aussi bien chez nous que du côté de la compagnie aérienne."
 
Ce projet cadre dans les efforts de BrusselsAirport et de Brussels Airlines de rendre le processus d’enregistrement encore plus confortable à leurs passagers. Les passagers utilisant le système, accélèrent leur enregistrement et les temps d’attentes pour les autres passagers deviennent ainsi encore plus courts.
 
Les systèmes installés au Brussels Airport, sont développés par l’entreprise Néerlandaise« Type22 », une spin-off de l’Université Technique de Delft (TU Delft) et sont introduits sur le marché sous le nom de ‘Scan&Fly’.

 

<< Retour au Sommaire
Disclaimer - © Brussels Airport Company