Brussels Airport: malgré la crise, record de passagers depuis 2001

10 janvier 2013

Passagers
Brussels Airport a clôturé l’année 2012 sur un total de près de 19 millions de passagers, 18.971.332 pour être précis. Ce nombre représente une croissance de 1 pour cent par rapport à 2011 et constitue un record depuis 2001. Le nombre de passagers locaux au départ (originating passengers) s’est maintenu quasiment au même niveau, enregistrant une baisse minime de 0,1%. Le nombre de passagers sur les vols intra-européens est inchangé par rapport à 2011, tandis que Brussels Airport note une croissance de 6,3% des passagers sur les vols long-courriers. Le nombre de passagers en transfert a augmenté de 7,7%. La part des passagers en transfert dans le total des passagers a augmenté d’un pour cent et s’établit à 15,6%.

Après avoir noté une belle croissance de 2,3 % du nombre de passagers au cours du premier semestre, la croissance a reflué au cours de la deuxième moitié de l’année. Le mois de décembre s’est clôturé sur un recul limité à 1,1%.

Ces résultats – et en particulier l’évolution positive du trafic en transfert – démontrent l’importance du développement de Brussels Airport en tant que hub de Star Alliance, qui a constitué un contrepoids positif à l’impact de la crise économique sur la propension au voyage en général. Les résultats du trafic passagers à Brussels Airport sont comparables à ceux d’autres grands aéroports européens en 2012.


Fret
Le fret aérien à Brussels Airport a baissé de 3,3%, de 475.000 tonnes à 459.265 tonnes. Ce recul s’est principalement fait sentir dans le segment des vols cargo en raison de la crise économique frappant le cargo de et vers l’Europe. Le fret à bord des avions passagers et via le transport intégrateur a poursuivi sa hausse en 2012.
Au quatrième trimestre, le fret a enregistré un net recul. Le mois de décembre n’y a pas échappé, enregistrant une baise de 18,4% sous l’influence négative des actions de grève menées par la douane ayant eu pour effet de détourner le fret vers d’autres aéroports.

Dans le domaine du fret, Brussels Airport a en 2012 presté nettement mieux que la plupart des autres aéroports européens, malgré une croissance négative.


Mouvements d’avions
Le nombre de mouvements d’avions a diminué de 4,4% pour s’établir à 223.431. Le nombre de vols passagers a diminué de 4,1%, alors que le nombre de passagers a connu une croissance de 1%. Ceci confirme l’évolution notée depuis quelques années à l’aéroport, marquée par l’utilisation d’appareils plus grands et une amélioration du taux d’occupation des avions.


Développement du réseau
Brussels Airlines a inclus en 2012 deux appareils Airbus A330 supplémentaires dans sa flotte. Ceci lui a permis d’inaugurer un vol quotidien sur New York et de développer son réseau africain.

Parmi les nouvelles compagnies aériennes figurent Germanwings et Air Europa.

En 2012, plusieurs nouvelles destinations directes ont renforcé le réseau de Brussels Airport, parmi lesquelles Ponta Delgada, Ohrid, Skopje, Fez, Rabat et Cork.

2013 verra se consolider le réseau long-courrier par l’introduction de vols supplémentaires de Qatar Airways et THAI, tandis que Jet Airways et United Airlines mettront en service des appareils plus grands. Brussels Airlines également a annoncé des développements de son réseau transatlantique.
En Europe, des augmentations de fréquence ou de nouvelles destinations ont été annoncées, entre autres, par Croatia Airlines (Zagreb), Jetairfly (Athènes), Meridiana (Olbia), Thomas Cook Airlines (Reykjavik, Bastia, Biarritz, Nice) et Vueling (Alicante, Malaga).

L’amélioration de la desserte ferroviaire est particulièrement importante pour la croissance du marché des passagers locaux à Brussels Airport. La connexion en Thalys depuis Paris et l’ouverture en juin 2012 de la liaison Diabolo vers Anvers, et via cette métropole vers les Pays-Bas élargissent le marché de Brussels Airport.

Les nouvelles compagnies cargo de 2012 sont Cargojet (Halifax) et FlyCongo (Kinshasa). Quant à la décision de Finnair Cargo de faire de Brussels Airport sa deuxième base européenne de fret aérien, elle constitue sans nul doute une nouvelle positive pour 2013.


 

<< Retour au Sommaire
Disclaimer - © Brussels Airport Company