Nouveau système de tri des bagages à la jetée A

13 août 2012

Les bagages des passagers empruntant la jetée A, que ce soit à l’arrivée, au départ ou en transfert, sont dorénavant traités par un nouveau système de transport et de tri. La nouvelle technologie mise en œuvre et la réduction des distances à parcourir assurent un temps des plus serrés pour le transfert des bagages de soute. Le nouveau système est relié au système de tri bagage central du terminal aéroportuaire et sera utilisé principalement lors des pics d’activités pendant les heures de pointe. L’installation a été soumise à des tests intensifs et sa mise en service opérationnel progressive a débuté il y a quelques semaines.

Ce nouveau système de tri des bagages, comparable à celui utilisé à l’aéroport de Munich, a été commandé en 2001 à la société Crisplant (Beumer Group). En raison de la crise au sein du secteur aérien, la décision a été prise à l’époque de postposer la finalisation du montage. Celui-ci a été parachevé cette année, après quelques adaptations et améliorations.

Grâce à ce nouveau circuit sous la jetée A, une part importante des bagages ne devra plus transiter par le système de tri central situé sous le terminal passagers. L’espace ainsi dégagé permet d’accélérer le traitement des bagages pour toutes les destinations, et pas seulement celles pour lesquelles l’embarquement se fait à la jetée A.

En outre, les bagages pour les vols embarquant à la jetée A ne doivent plus être transportés via le tarmac. Ces bagages parcourent dorénavant les 200 mètres séparant le terminal de la jetée A en empruntant un souterrain à une vitesse de 22 km/h. Ils arrivent à proximité immédiate de l’avion dans lequel ils doivent être chargés, des carrousels permettant de charger et de décharger les bagages étant situés sous les portes d’embarquement. Ainsi, le temps nécessaire au transport des bagages de et vers l’avion est sensiblement raccourci. Un bagage en transfert entre deux avions à la jetée A peut dorénavant être traité localement en quelques minutes, ce qui représente un gain de temps significatif.

Ce système moderne réduit encore davantage le risque de perte et de détérioration des bagages. Chaque pièce de bagage est transportée dans un bac muni d’un transpondeur, ce qui la rend traçable en permanence et exclut pratiquement toute perte ou erreur de routage.

Le système de tri bagages représente un investissement de 40 millions d’euros. Il crée la capacité suffisante pour soutenir la croissance de Brussels Airport en tant que hub européen, et prépare la jetée A à l’utilisation plus intense qui en sera faite dans les prochaines années lorsque sera terminée la construction du bâtiment Connector et de la jetée A Ouest. Brussels Airport renforce ainsi sa position d’aéroport de la capitale d’Europe et de nœud de communication entre notre pays, l’Europe et le reste du monde.

<< Retour au Sommaire
Disclaimer - © Brussels Airport Company