Mobilité verte: projet pilote pour voitures électriques à Brussels Airport

30 mai 2012

Un projet pilote de mobilité verte a été lancé ce jeudi à Brussels Airport. Les visiteurs de l'aéroport qui souhaitent recharger leur voiture électrique disposent dorénavant de deux bornes de recharge. Il s'agit d'une initiative développée en collaboration avec les entreprises spécialisées Bluecorner et ThePlugInCompany. Ces bornes de recharge sont situées au niveau départs, devant l'entrée de l'hôtel Sheraton. La recharge est gratuite et l'automobiliste peut bénéficier de l'aide de collaborateurs de l'hôtel.

De nombreuses entreprises hésitent à acquérir des véhicules électriques en raison notamment du faible nombre de bornes de recharge ouvertes au public. D'autre part, la multiplication de ces points de recharge se fait à un rythme très lent, faute d'un nombre suffisant de voitures électriques en circulation. En plus de son utilité pratique, l'installation à l'aéroport de bornes de recharge comporte sa part de valeur symbolique. Brussels Airport contribue ainsi aux efforts visant à rompre le cercle vicieux de type "oeuf ou la poule": faut-il un nombre élevé de voitures avant de voir fleurir les bornes de recharge, ou l'inverse?

Cette initiative s'inscrit dans le prolongement des projets "Proeftuin" (Jardin expérimental) du ministre régional flamand à l'Innovation, Ingrid Lieten, favorisant l'échange d'expérience et les coopérations dans le domaine de la mobilité verte. "Depuis septembre de l'année dernière, plus de 50 entreprises et centres de connaissance coopèrent au sein du "Proeftuin". Cette coopération a permis de mettre en circulation quelque 600 voitures électriques, qui pourront se recharger à plus de 600 nouvelles bornes", a déclaré la ministre.

"J'ai la volonté de soutenir nos entreprises pour qu'elles soient en mesure d'affronter la concurrence des meilleurs au niveau mondial. Un passage à grande échelle au transport électrique participe à la réduction de notre dépendance des sources d'énergie fossile et retarde le moment où les réserves de pétrole seront épuisées. Les chiffres indiquent que nous consommons annuellement pour les transports plus de 10 milliards de litres de diesel et d'essence. L'introduction de la mobilité électrique cadre également dans notre politique énergétique que nous voulons plus verte" a ajouté la ministre.

Dans cette même optique, Brussels Airport a lancé avec la coopération d'Opel Belgium un projet pilote pour l'utilisation d'une voiture électrique. Pendant une période de six mois, The Brussels Airport Company testera la pertinence du choix de cette nouvelle technologie pour sa propre flotte de voitures de société et de service. L'entreprise utilise depuis pas mal de temps déjà des véhicules électriques pour des tâches opérationnelles particulières: chariots élévateurs, electrotracteurs et véhicule aspirateur. D'autres entreprises aéroportuaires, de plus en plus nombreuses, utilisent elles aussi des véhicules électriques pour leurs opérations à Brussels Airport, tandis que des tests ont lieu avec des voitures électriques en guise d'alternative aux voitures de service.

The Brussels Airport Company dispose actuellement de 325 voitures de société et de service. Si 10% de ces véhicules étaient équipés d'une motorisation électrique, l'économie en carburant se chiffrerait annuellement à des dizaines de milliers d'euros, et on aurait évité l'émission de 160 tonnes de CO2.

“Ce projet pilote ne se limite évidemment pas à un service gratuit aux utilisateurs de voitures électriques ou hybrides”, a précisé Arnaud Feist, CEO de The Brussels Airport Company. “Nous souhaitons tout d'abord accumuler de l'expérience dans ce domaine, tant sur le plan technologique qu'économique. Nous testons les différents aspects de l'implantation et de l'utilisation de bornes de recharge pour nos passagers qui utilisent l'énergie électrique pour leur auto. Ainsi, les passagers partant en voyage laissent leur voiture dans nos parkings, et ils la retrouvent les batteries chargées à leur retour. Des applications Smart Grid nous aideront à gérer de manière rationnelle notre propre consommation d'électricité, la recharge des voitures au parking pouvant être programmée en dehors des heures de pointe de consommation.”

L'aéroport attache une grande importance à l'énergie verte et à la réduction des émissions de CO2. Depuis de plusieurs années, l'électricité consommée par Brussels Airport est verte à 100%. Fin 2011, un premier parc de panneaux solaires a été inauguré à l'aéroport, et un deuxième sera opérationnel dès la fin de cette année. Ceci couvrira 3% de la consommation d'électricité de l'aéroport. Brussels Airport est également, depuis peu, le premier aéroport au monde à être certifié ISO50001 pour l'énergie. Dans le même temps, de sérieux efforts sont consentis en vue de limiter les émissions de CO2, l'objectif étant une baisse de 20% sur les huit prochaines années. Le projet de mobilité verte constitue pour Brussels Airport une étape logique dans ce processus et participera à une prise de décision judicieuse au sein de l'entreprise en matière de mobilité électrique. Il contribuera ainsi à la diminution des émissions de CO2.

<< Retour au Sommaire
Disclaimer - © Brussels Airport Company