De Melsbroek à Zaventem

En 1956, le Ministre des Transports de l'époque, Edward Anseele, décida de construire un nouvel aéroport, Melsbroek devenant trop petit pour absorber, notamment, le flot de touristes attendus pour l'Expo universelle de 1958.

Les travaux de terrassement commencèrent en avril 1956 et de nombreuses maisons furent alors expropriées pour permettre l'expansion de l'aéroport. Le 30 mai 1958, le nouveau complexe aéroportuaire était remis officiellement à la RVA par le Ministre Anseele. Le superbe hall des départs était l'œuvre du trio d'architectes Maxime Brunfaut, Géo Bontinck et Joseph Moutschen. Afin de "garder l'église au milieu de la Belgique", le choix s'était en effet porté sur un architecte bruxellois, un architecte flamand et un architecte wallon.

Sur les terrasses de deux jetées, les promeneurs pouvaient pratiquement toucher les avions et dire au revoir aux pères religieux qui partaient pour la colonie. Au début des années soixante, l'accès aux terrasses coûtait cinq francs belges.

Les pistes de décollage et les hangars furent ensuite adaptés aux besoins de l'ère des avions à réaction. La première Caravelle Sud-Est SE.210 (F-BHHH) avait déjà atterri à Melsbroek le 25 juillet 1956. Lorsque la Sabena commanda plusieurs Boeing B707B en décembre 1955, il était clair que l'aéroport aurait besoin de pistes de décollage plus longues.

Les nouveaux hangars devaient disposer d'une place suffisante pour accueillir les avions à réaction. Le hangar 40 fut utilisé pour la première fois le 10 décembre 1964. Une toiture en porte-à-faux recouvrait alors une surface aussi grande que la Grand-Place de Bruxelles. Ce hangar a été entièrement détruit par les flammes en mai 2006.

Jusqu'à ce jour, Brussels Airport n'a connu qu'un seul accident dramatique avec un avion de ligne. Un monument à Berg (Kampenhout) nous rappelle l'accident survenu au Boeing B707 de la Sabena le 15 février 1961, accident au cours duquel 61 passagers, 11 membres d'équipage et un agriculteur ont perdu la vie.

Le 2 juillet 1970, le premier gros-porteur se posait à Zaventem. Lorsque le "Clipper Red Jacket" de la Pan American s'immobilisa à proximité de la jetée sud de l'époque, toute la communauté aéroportuaire ou presque était réunie autour de l'avion. Pour faire face à la croissance de l'aviation d'affaires, la RVA mit à partir de 1972 un terminal propre à disposition.

Le 25 juin 1973 coïncida avec la mise en service d'un bâtiment satellite destiné à donner de l'air à Zaventem face au nombre sans cesse croissant d'avions de plus en plus imposants.

Par rapport au bâtiment aéroportuaire de 1958, la capacité fut alors portée de 6 à 8 millions de passagers par an. Les gros-porteurs des compagnies Braniff International et People Express mirent les voyages intercontinentaux à portée des touristes à sac à dos.

Fin 1979 vit la mise en service de Brucargo. Les 25 mètres carrés réservés au fret en 1924 à Haren se sont aujourd'hui transformés en un complexe cargo de plus de cent hectares.

Le hangar 41, réservé aux gros-porteurs, a été mis en service en avril 1983.

 

Disclaimer - © Brussels Airport Company